Saturday, April 14, 2012

Ein Bericht für eine Akademie






OK, OK, so apes can read.  Big deal.  How is their taste in literature?


As Etienne Gilson puts it, rather frostily:


Les bêtes ont une imagination, on comprend donc qu’elles aient de la voix  parce qu’elle ont quelque chose à exprimer, mais il semble que l’homme seul ait quelque chose à dire.
-- Etienne Gilson, Linguistique et philosophie (1969), p. 96
 
On ne connaît pas d’animal dialecticien, sophiste, rhétoricien, orateur,  qu’il s’agisse de l’éloquence judiciaire, politique, ou d’apparat.
-- Linguistique et philosophie (1969), p. 220

Plus what -- Apes absolutely suck at algebraic geometry.

(For our earlier essay prompted by animal prodigies, click here:

No comments:

Post a Comment

Post a Comment